La nature en fête dimanche (article du journal L'Alsace du 19/05/2017) - Blog Mooslargue
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog Mooslargue

La nature en fête dimanche (article du journal L'Alsace du 19/05/2017)

24 Mai 2017, 09:00am

Publié par Robin Burglin

Balade à l’étang communal, visite des zones humides, repas tiré du sac et exposition à la chapelle Sainte-Croix sont au programme de ce dimanche 21 mai à Seppois-le-Haut.

La fête de la nature, ce dimanche, débutera à 9 h 30 à la salle polyvalente de Seppois-le-Haut par un diaporama présenté par Hugo Lienert, riviériste du Smarl (Syndicat mixte pour l’aménagement et la renaturation du bassin versant de la Largue), qui définit les fonctions des zones humides et de la végétation dans le lit majeur des rivières. La traditionnelle balade amènera le groupe à l’étang communal renaturé où les travaux se poursuivent pour araser la digue et permettre ainsi à la rivière du Grumbach de s’étendre en cas de crue.

Les fleurs ont la parole

La visite se poursuivra dans la zone humide de la Largue, qui est magnifique en mai. De bonnes chaussures imperméables sont à prévoir.

On pourra aussi voir les très belles installations qui régulaient le bief de l’ancien moulin. Après un repas tiré du sac, ceux qui le souhaitent pourront partager un moment convivial et festif à la chapelle Sainte-Croix, et y admirer l’exposition Les fleurs ont la parole.

Cette journée intéressera sûrement les amateurs de balades dans la nature, les élus des villages du bassin versant de la Largue, qui pourront ainsi apprécier le fruit des efforts communs consentis au sein du Smarl, ainsi que les élèves et parents du Sias (Syndicat intercommunal des affaires scolaires) de Mooslargue/Seppois-le-Haut.

Protéger des inondations

Les travaux de renaturation ont été financés par l’agence de l’eau et le Smarl pour un coût d’environ 50 000 € qui permettront de retenir les crues du Grumbach sur plus de 50 ares. Ils protégeront le village et l’aval de la rivière. L’effet attendu est d’éviter les dommages comme ceux connus lors de la crue de 2007. « Le coût annuel des inondations en France dans les années à venir est estimé par les assureurs à près d’un milliard d’euros. Ces risques et ces coûts peuvent être abaissés de manière considérable par des mesures de prévention et par des écosystèmes renaturés permettant aussi le maintien d’une richesse inestimable, des havres de biodiversité végétale et animale » , explique le maire Fabien Ulmann.

« Après la création de la réserve forestière pour protéger les oiseaux, et d’autres réalisations, cette opération est une nouvelle étape vers un avenir durable » , estime Pino Rami, ancien adjoint au maire, et fervent défenseur de la cause écologique qui a préparé une belle exposition sur les fleurs à la chapelle Sainte-Croix.

«Les fleurs ont un cœur qui ne demande qu’à s’exprimer. Et pourquoi ne pas engager avec elles, le plus coloré et parfumé des dialogues ? Le photographe Jean-Claude Villemain nous emmène au détour des sentiers sundgauviens ou au bord des étangs, à la découverte de la flore sauvage, de l’aube au crépuscule, où les fleurs se dévoilent en touches délicates. Et Françoise Sagon met des mots sur les émotions que cette révélation suscite. »

Y ALLER Fête de la nature à Seppois-le-Haut dimanche 21 mai à partir de 9 h 30 à la salle polyvalente et dans l’après-midi exposition à la chapelle Sainte-Croix.

Source: journal L'Alsace du 19/05/2017 - Clément Heinis

Le riviériste Hugo Lienert et le maire Fabien Ulmann (au centre) surveillent les travaux de l’arasement de la digue de l’étang communal permettant d’étendre la zone d’épandage des crues sur plus de 50 ares. Photos L’Alsace/C.H.

Le riviériste Hugo Lienert et le maire Fabien Ulmann (au centre) surveillent les travaux de l’arasement de la digue de l’étang communal permettant d’étendre la zone d’épandage des crues sur plus de 50 ares. Photos L’Alsace/C.H.

Les travaux se poursuivent à l’ancien étang communal.  Photo L’Alsace

Les travaux se poursuivent à l’ancien étang communal. Photo L’Alsace

Commenter cet article