Cérémonie protocolaire du dimanche 4 mai 2008 - Blog Mooslargue
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog Mooslargue

Cérémonie protocolaire du dimanche 4 mai 2008

11 Mars 2017, 16:00pm

Publié par Robin Burglin

CEREMONIE PROTOCOLAIRE du dimanche 4 mai 2008, en commémoration de la Victoire, le 8 mai 1945, des armées alliés contre la barbarie nazie (suite de la partie 9)

Source: bulletin municipal n°14 qui était publié sur l'ancien site internet de la commune de Mooslargue

Première partie de la cérémonie à l'église Saint-Blaise de Mooslargue

Première partie de la cérémonie à l'église Saint-Blaise de Mooslargue

Le cortège, mené par le Commandant Muth, responsable du protocole, en direction du monument aux Morts.

Le cortège, mené par le Commandant Muth, responsable du protocole, en direction du monument aux Morts.

La gerbe de Fleurs, offerte par la ville de Ferrette, portée par les Sapeurs Pompiers de Mooslargue. En arrière-plan: la Batterie-Fanfare de Muespach.

La gerbe de Fleurs, offerte par la ville de Ferrette, portée par les Sapeurs Pompiers de Mooslargue. En arrière-plan: la Batterie-Fanfare de Muespach.

Les jeunes participants à la cérémonie, portant la bannière du Sundgau et celle de Mooslargue, en costumes sundgauviens prêtés par l'association Mattagumber.

Les jeunes participants à la cérémonie, portant la bannière du Sundgau et celle de Mooslargue, en costumes sundgauviens prêtés par l'association Mattagumber.

Les officiels, et une partie du public, venus participer à la cérémonie, sous un beau soleil de printemps.

Les officiels, et une partie du public, venus participer à la cérémonie, sous un beau soleil de printemps.

L'adjudant Fontaine et les porte-drapeaux, sur fond du bâtiment de l'école-mairie.

L'adjudant Fontaine et les porte-drapeaux, sur fond du bâtiment de l'école-mairie.

Discours de M. le Maire, Jean-Paul Bucher: "8 mai 1945 - Les plus anciens d'entre nous se souviennent d'avoir entendu, il y a 63 ans, les cloches carillonner allègrement dans toutes les églises de France: c'était la fin de la guerre et la fête de la liberté retrouvée. Fête teintée de beaucoup de tristesse."

Discours de M. le Maire, Jean-Paul Bucher: "8 mai 1945 - Les plus anciens d'entre nous se souviennent d'avoir entendu, il y a 63 ans, les cloches carillonner allègrement dans toutes les églises de France: c'était la fin de la guerre et la fête de la liberté retrouvée. Fête teintée de beaucoup de tristesse."

Pascal Sommerhalter, 2ème adjoint, correspondant défense, lisant le message officiel de l'UFAC (Union Française des Associations de Combattants et Victimes de Guerre): "Inclinons-nous devant ces innombrables victimes des bombardements aériens, des combats meurtriers, de la captivité, des internements, des évacuations massives des populations, de la déportation, des fusillades, des massacres et des génocides..."

Pascal Sommerhalter, 2ème adjoint, correspondant défense, lisant le message officiel de l'UFAC (Union Française des Associations de Combattants et Victimes de Guerre): "Inclinons-nous devant ces innombrables victimes des bombardements aériens, des combats meurtriers, de la captivité, des internements, des évacuations massives des populations, de la déportation, des fusillades, des massacres et des génocides..."

Mathieu Lavarenne, conseiller municipal, chargé de la présentation de la cérémonie et de l'évocation historique: "Les plus jeunes doivent hériter de cette mémoire, souvent douloureuse, mais aussi souvent héroïque, afin qu'ils prennent conscience de la dette qu'ils ont à l'égard de leurs aînés; car la liberté dont ils peuvent profiter aujourd'hui n'est pas le fruit du hasard, mais de la lutte menée par de plus anciens qu'eux."

Mathieu Lavarenne, conseiller municipal, chargé de la présentation de la cérémonie et de l'évocation historique: "Les plus jeunes doivent hériter de cette mémoire, souvent douloureuse, mais aussi souvent héroïque, afin qu'ils prennent conscience de la dette qu'ils ont à l'égard de leurs aînés; car la liberté dont ils peuvent profiter aujourd'hui n'est pas le fruit du hasard, mais de la lutte menée par de plus anciens qu'eux."

La chorale sainte-Cécile, sur les hauteurs de la colline, a entonné à plein poumon la Marseillaise, aux côtés du drapeau tricolore.

La chorale sainte-Cécile, sur les hauteurs de la colline, a entonné à plein poumon la Marseillaise, aux côtés du drapeau tricolore.

Dépôt de la gerbe de fleurs aux pieds du monument aux morts; geste suivi de la sonnerie aux morts, puis d'une minute de silence.

Dépôt de la gerbe de fleurs aux pieds du monument aux morts; geste suivi de la sonnerie aux morts, puis d'une minute de silence.

L'hommage aux Morts en présence de M. Dirrig, Conseiller général, M. Bucher, Maire, le Vétérinaire-Colonel Buecher ainsi que le commandant Muth.

L'hommage aux Morts en présence de M. Dirrig, Conseiller général, M. Bucher, Maire, le Vétérinaire-Colonel Buecher ainsi que le commandant Muth.

Commenter cet article