La cérémonie patriotique du 14 novembre 2004 - Blog Mooslargue
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog Mooslargue

La cérémonie patriotique du 14 novembre 2004

4 Mars 2017, 16:00pm

Publié par Robin Burglin

La cérémonie patriotique du 14 novembre 2004

[...] En 2004 à MOOSLARGUE, le fait marquant a été la cérémonie patriotique du 14 novembre commémorant le 86ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918 et le 60ème anniversaire de la libération du Sundgau.

Moos ayant été le 1er village du canton de Ferrette a être libéré le dimanche 19 novembre 1944 (NIEDERLARG faisant partie du canton de Hirsingue à cette époque, avant la fusion avec MOOS en 1975), mais aussi et surtout la remise de la Croix de Guerre décernée au village par citation en date du 2 Novembre 1921 par le ministre de la guerre de l’époque Louis Barthou qui cite : « Moos situé dans la zone de bataille a été en grande partie détruite. Par ses deuils et par la belle attitude qu’elle a montré dans les plus belles épreuves, elle a bien mérité de la FRANCE » ; ceci pour les combats meurtriers de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.

La cérémonie patriotique du 14 novembre 2004

Cette médaille, disparue dans la tourmente de la dernière guerre 1939-1945 où tout ce qui était francophone fut détruit, nous a été remise à nouveau ce jour du 14 novembre 2004 par le Sous-Préfet en personne, M. Jérôme NORMAND, agrafée sur un coussin aux armoiries de la Commune confectionné par les doigts de fée de notre adjointe, Bernadette WOLFER de même que le beau drapeau, emblème de la commune. Je la remercie pour son dévouement, son savoir-faire et pour les heures qu’elle a passé pour ces 2 belles réalisations.

Cette cérémonie a été préparée de longue date et orchestrée bénévolement par un expert en la matière, en l’occurrence, le Colonel-vétérinaire Michel BUECHER de Ferrette, qui n’a pas compté ses heures, ses déplacements… pour que cette fête soit une réussite.

Et elle l’a été, malgré un vent glacial qui soufflait ce matin-là. Cela pouvait nous donner une idée de ce qu’ont vécu les soldats dans la boue et le froid des tranchées pendant ces longs mois de guerre.

Pour cette manifestation, nous n’avons eu que remerciements et félicitations. C’est grâce à un travail d’équipe minutieusement orchestré que tout s’est déroulé comme du papier à musique. Je rends hommage à cette occasion aux artisans de cette journée : en premier lieu à notre secrétaire de mairie qui a fait un travail titanesque, ce dont je la remercie très sincèrement. Elle et l’ensemble du personnel communal représentent un maillon de la chaîne très important de la vie de notre commune.

Merci à toute mon équipe municipale et particulièrement à Mathieu qui, par ses commentaires clairs et posés, a donné une dimension solennelle à l’événement. Merci aussi à tous ceux qui ont créé les magnifiques décorations à l’église et à la salle, qui ont aidé à la préparation de la place du souvenir, de la salle communale, du vin d’honneur ; aux exposants…. Je ne les nommerai pas de peur d’en oublier, ils se reconnaîtront…

Merci aux collègues maires pour le prêt de leurs mâts, oriflamme et tribunes.

Merci aux enfants porte-drapeaux et leur garde, à ceux qui ont porté les bougies du souvenir, habillés en costumes sundgauviens par Suzanne,aux élèves et à leurs maîtres pour le chant de la Marseillaise, à la chorale et à son directeur, aux pompiers.

Un grand Merci aussi, à l’harmonie musicale de Wittersdorf, aux représentants de la Gendarmerie, à la Brigade Verte pour le service d’ordre, aux porte-drapeaux et aux anciens combattants venus en nombre bravant le froid…

Que la famille OTT-KELLER soit particulièrement remerciée ; elle est venue de Molsheim pour rendre hommage à leur aïeul Michel OTT (instituteur tué devant son école en 1915).

M. Charles BUTTNER, Président du Conseil Général nous a fait l’honneur de sa présence, ce dont je lui suis reconnaissant, ainsi que tous les Conseillers Généraux, Maires, Adjoints, membres de la communauté de paroisse et vous tous, chers Villageois, par votre présence cette cérémonie restera un bon souvenir.

Gardons ce devoir de mémoire en nous pour que ces horreurs de guerre ne s’oublient et surtout ne se renouvellent plus jamais.

Jean-Paul BUCHER
 

Source: Mot du maire dans le bulletin communal n°7, qui était publiés sur l'ancien site internet de la commune de Mooslargue

La cérémonie patriotique du 14 novembre 2004

Commenter cet article