Hommage à un compagnon de la Libération (article du bulletin communal n°21 de janvier 2012) - Blog Mooslargue
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog Mooslargue

Hommage à un compagnon de la Libération (article du bulletin communal n°21 de janvier 2012)

29 Mars 2017, 15:00pm

Publié par Robin Burglin

11 novembre – Hommage à un compagnon de la Libération

Dimanche 13 novembre 2011, à l’occasion du 93ème anniversaire de l’armistice de 1918, une cérémonie patriotique, conduite par le colonel-vétérinaire Michel Buecher, a rendu hommage à un soldat natif de la commune, marin dans les Forces navales françaises libres durant la 2nde guerre mondiale, et qui aura fait partie, entre autres distinctions, des mille « compagnons de la Libération ».

Un événement pour lequel la préparation militaire marine de Belfort s’est déplacée, devant une vingtaine de porte-drapeaux, en présence du Sous-préfet Yves Camier, du lieutenant-colonel Jean-Paul Buecher, délégué militaire départemental adjoint, de Roland Keidel, délégué haut-rhinois de la fondation « France libre » à l’origine de l’hommage rendu à Justin Dangel, du conseiller général Dominique Dirrig ainsi que de plusieurs maires voisins. Guy Beck, maire d’Harméville et Dominique Thilly, petit-neveu de Justin Dangel, avaient eux aussi fait le déplacement pour affronter le froid dans un moment particulièrement émouvant.

Après une messe du souvenir en l’église Saint Blaise, la cérémonie s’est déroulée, pour des questions de place, devant un monument aux morts reconstitué sur la place derrière la salle. Ce fut l’occasion pour l’enseigne de vaisseau Florence Stiermann de rappeler que l’Alsace est, en terme d’effectifs régionaux, en deuxième position dans la marine, juste après la Bretagne.

A noter aussi que, dans les rangs des militaires, se trouvait un autre natif de Mooslargue, le major Matthieu Mosser, qui vient tout juste d’achever son engagement dans la marine. Or ce dernier a justement effectué la plus grande partie de son service à bord du sous-marin nucléaire d’attaque « le Rubis », bâtiment qui a pris ce nom en hommage à son ancêtre sur lequel Justin Dangel a servi… Une coïncidence qui n’a été découverte que deux semaines avant la commémoration. La cérémonie s’est terminée par un verre de l’amitié dans la salle communale durant lequel Matthieu Mosser a offert le symbole du sous-marin Rubis au maire d’Harméville ainsi qu’à Jean-Paul Bucher, maire de Mooslargue.

JUSTIN DANGEL – Né à Moos le 7 juin 1907, Justin Dangel s’est engagé dans la marine en 1923 avant d’être par la suite breveté sous-marinier. En 1938, il embarque sur le « Rubis » comme maître mécanicien et se trouve sur ce bâtiment lorsqu’il rallie la France libre en juin 1940.
Considéré comme « l’un des piliers de l’équipage » par son chef, il est promu chef des machines en juillet 1940. Il va alors participer aux 28 missions de guerre du sous-marin, notamment sur les côtes de Norvège et de France, qui couleront une bonne vingtaine de navires ennemis jusqu’en 1945. Il quittera la marine en 1946 pour devenir le gérant d’un café-tabac à Harméville en Haute-Marne, village dont il sera conseiller municipal, avant d’y décéder le 12 mai 1968.

Plus d'informations: une page Wikipedia est dédiée à Justin Dangel (malheureusement le lien sur le bulletin communal n°21 ne fonctionne plus, celui-ci ayant été retiré par la nouvelle municipalité).

Source: bulletin communal n°21, anciennement disponible sur le site web de la commune.

Hommage à un compagnon de la Libération (article du bulletin communal n°21 de janvier 2012)
Hommage à un compagnon de la Libération (article du bulletin communal n°21 de janvier 2012)
Hommage à un compagnon de la Libération (article du bulletin communal n°21 de janvier 2012)

Commenter cet article