Repêchage au PETR… (article du journal DNA du 09/02/2017) - Blog Mooslargue
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog Mooslargue

Repêchage au PETR… (article du journal DNA du 09/02/2017)

9 Février 2017, 10:30am

Publié par Robin Burglin

Sur le vif - Intercommunalité

Hier, le plus grand secret entourait étrangement l’identité des élus désignés mardi soir par la nouvelle communauté de communes de la Porte d’Alsace - Largue au PETR (Pôle d’équilibre territorial rural) du Pays du Sundgau dont le « gouvernement » devra lui aussi être renouvelé à la suite de la réforme de l’intercommunalité. Ces mystérieux délégués ont pourtant été désignés lors d’une réunion publique. Mais qu’à cela ne tienne, l’administration de la com-com refusait obstinément de livrer cette liste de noms. Heureusement, une enquête « parallèle » a permis à la trop curieuse presse régionale d’obtenir cette liste.

Ont ainsi été élus : Pierre Schmitt (pdt com-com et maire d’Eglingen), Dany Dietmann (Manspach), Paul Mumbach (Dannemarie), Bernard Ley (Uebertrass), Jean-Marc Schnoebelen (Falkwiller), Roger Baur (Diefmatten), Florent Lachaussée (Valdieu-Lutran), Vincent Gassmann (Chavannes-sur-l’Étang), Denis Nass (Gommersdorf), Mathieu Ditner (Bernwiller), Bernard Sutter (Sternenberg), Paul Sahm (Hindlingen), Jean-Rodolphe Frisch (Pfetterhouse), Claude Gentzbittel (Hecken), Patrick Clory (Fulleren), Pascal, Sommerhalter (Mooslargue), Jean-Marie Schnoebelen (Balschwiller), Eric Bringel (Buethwiller).

Une fois cette liste connue, un nom saute immédiatement aux yeux : Paul Mumbach, maire de Dannemarie. Après avoir été battu à plate couture par Pierre Schmitt lors de l’élection au poste de président de la com-com, l’édile s’était fait fort discret. Il n’avait brigué aucun autre poste, pas même celui d’antépénultième assesseur ! Or là, voilà qu’il réapparaît. Et avec lui pas mal de ses lieutenants : Florent Lachaussée, maire de Valdieu-Lutran ou Jean-Marc Schnoebelen, maire de Falkwiller par exemple. De là à penser que Paul Mumbach nourrisse quelques ambitions pour la présidence de PETR et qu’il assure ses arrières en faisant désigner ceux de ses amis qui voteront assurément pour lui, il n’y a qu’un pas, assez facile à franchir.

Mais le plus drôle dans l’histoire c’est que si d’aventure Paul Mumbach se prenait à songer à la présidence du PETR, il s’opposera au président sortant, l’adjoint au maire de Hirtzbach, François Eichholtzer, lequel a subi le même sort que son collègue à la com-com Sundgau. Comme Paul Mumbach, François Eichholtzer fut lui aussi candidat malheureux à la présidence de la grande com-com, battu au deuxième tour par Michel Willemann, maire de Hochsttat.

Après s’est montrée déjà trop curieuse hier en réclamant la simple liste des délégués de la Porte d’Alsace-Largue désignés au PETR la presse régionale n’ira pas jusqu’à être carrément irrévérencieuse envers les tenants du pouvoir local. On ne l’écrira donc pas. Enfin, si, après réflexion, osons l’écrire : et si le PETR du Pays du Sundgau servait de séance de rattrapage aux perdants des élections «présidentielles» des nouvelles intercommunalités sundgauviennes ?

La séance d’installation du PETR se déroulera fin février. Comme la com-com Porte d’Alsace-Largue mardi soir, la com-com du Sundgau désignera le 9 février ses 18 délégués au PETR.

Source: journal DNA du 09/02/2017

Repêchage au PETR… (article du journal DNA du 09/02/2017)

Commenter cet article