Moos et Niederlarg dans la tourmente - Partie 3 - Blog Mooslargue
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog Mooslargue

Moos et Niederlarg dans la tourmente - Partie 3

11 Février 2017, 13:00pm

Publié par Robin Burglin

Des clichés exceptionnels de Moos et Niederlarg (suite de la partie 2)

Les tranchées de 14-18

Durant la 1ère guerre mondiale, Moos et Niederlarg étaient sur le front. Après le décès de l'instituteur, M. Ott, tué par l'explosion d'un obus en septembre 1915, les deux villages furent évacués. Au moment où sont pris ces clichés, les villages sont vides de leurs habitants. Seuls restent les troupes allemandes. On peut aussi observer les nombreux trous d'obus autour des tranchées. Ces photos, prises par un avion de l'escadrille du 1er Corps d'Armée Colonial ("1er C. A. C.", comme on peut le lire en haut à droite), furent sans doute d'une importance stratégique.

Moos et Niederlarg dans la tourmente - Partie 3
Moos et Niederlarg dans la tourmente - Partie 3

La piscine

En 1915, les Allemands ont installé à Moos la première piscine du Sundgau. On la voit parfaitement sur le premier cliché, à l'intérieur du cercle portant le numéro 2.

Elle était alimentée en eau par le Grumbach, dont on peut suivre les méandres parsemés d'arbres.

Moos et Niederlarg dans la tourmente - Partie 3

La reconnaissance aérienne en 1917

Durant la guerre de 14-18, les progrès techniques vont être très rapides, l'aviation va prendre une place de plus en plus importante, tant dans le domaine des combats aériens, du bombardement des troupes ennemies, que des missions de reconnaissance et d'observation (en remplacement des dirigeables ou des ballons, beaucoup plus lents).

L'avion utilisé en 1917 pour prendre ces clichés de Moos et Niederlarg pourrait être un "Dorand", un avion de reconnaissance biplace, qui équipa au moins 18 escadrilles sur les fronts français et italiens. Les essais du Dorant AR.1 furent achevés en septembre 1916, la mise en service dans les détachements d'observation eut lieu en avril 1917. A tout le moins, c'était un avion très similaire.

Equipage: 2 pers. - Vitesse: 150 km/h - Puissance: moteur Renault de 190 CV - Altitude max.: 5500 m. - Autonomie: 3h.

 

Remarque: si vous ne voulez pas rater la publication des parties suivantes, inscrivez-vous dans la rubrique "S'abonner" à droite!

Source: bulletin municipal n°12 qui était publié sur l'ancien site internet de la commune de Mooslargue

Moos et Niederlarg dans la tourmente - Partie 3

Commenter cet article