Message brouillé… (article des DNA du 10/01/2017) - Blog Mooslargue
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog Mooslargue

Message brouillé… (article des DNA du 10/01/2017)

18 Janvier 2017, 11:10am

Publié par Robin Burglin

EN RELIEF - Signalisation

Casimir Was s’en faisait déjà l’écho dimanche dans sa chronique : les panneaux « route non salée, non déneigée » complétés depuis peu d’un second panneau avec la mention « pneus neige admis » ont jeté la perplexité dans la campagne sundgauvienne. Les panneaux ronds sur fond bleu cerclés de blanc signifient une obligation selon le code de la route et la mention « pneus neige admis » signifie donc que les chaînes obligatoires peuvent être remplacées par des pneus neige.

Robin Burglin, de Mooslargue, nous a fait part de ses interrogations à ce sujet : « certains s’alertent sur la légalité de ces panneaux (par rapport à la hauteur réglementaire, ndlr). Mais si on va jusqu’au bout du raisonnement… le fait d’emprunter ces routes sans pneus neige ou chaînes pourrait nous valoir une verbalisation par les forces de l’ordre. Cette infraction est passible d’une amende de 4e classe soit 90 €, et 135 € pour l’amende forfaitaire majorée. De plus, votre véhicule peut être immobilisé. Ceci même s’il n’y a pas la moindre trace de neige ! Dans le même ordre, risque-t-on de voir son assurance refuser la prise en charge d’un sinistre en cas d’accident sur une de ces routes, avec un véhicule équipé de pneus été même s’il n’y a pas de neige ? On sait qu’en cas d’accident grave, les assurances se sont fait une spécialité d’appliquer à la lettre leurs contrats, surtout si on leur propose de telles failles béantes dans lesquelles s’engouffrer. Si un minimum de logique est respectée, ces panneaux devront être démontés à chaque fin d’hiver, et remontés à chaque début d’hiver, comme cela se pratique par endroits en Suisse. Je n’ai entendu nulle part parler d’une mesure similaire dans le Haut-Rhin […] Surtout qu’une autre signalisation était possible, beaucoup plus logique, en rajoutant un autre panonceau « par temps de neige » qui aurait au moins permis de circuler sans risques sur ces routes en pneus été tant que la météo le permet. Ce qui est désolant, c’est qu’une fois de plus, ce sont les plus modestes qui sont pris pour cibles du désengagement des services publics, forcés de faire des kilomètres en plus pour utiliser les routes déneigées restantes (quand c’est possible !) ou de s’équiper en pneus hiver. Pour certains, c’est la double peine. Tout cela pour économiser 0,65 € par contribuable haut-rhinois… », écrit encore ce citoyen mooslarguois qui développe encore son propos dans son blog (www.mooslargue.net).

À noter cependant que le Département a indiqué en début de campagne que ces panneaux étaient amovibles et qu’ils seront ôtés à la fin de l’hiver et (peut-être) remis en place l’hiver prochain (N.B.-G.)

Source: article des DNA du 10/01/2017(N.B.-G.)

Note personnelle: bel hommage à mon travail des DNA que je remercie, qui reflète l'immense intérêt que ma publication a soulevé!

Des panneaux qui jettent le trouble. PHOTO DNA

Des panneaux qui jettent le trouble. PHOTO DNA

Commenter cet article