Henriette Broeglin a 80 ans (article du journal L'Alsace du 06/11/2016) - Blog Mooslargue
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog Mooslargue

Henriette Broeglin a 80 ans (article du journal L'Alsace du 06/11/2016)

18 Novembre 2016, 17:00pm

Publié par Robin Burglin

Henriette Broeglin est née le 30 octobre 1936 à Hagenbach, cadette des cinq enfants de Victor Leyenberger, ouvrier, et de Maria Hagmann. Elle vient de fêter ses 80 printemps et avec sa sœur Juliette, 84 ans, qui habite à Kingersheim, elles sont les seules survivantes de la fratrie.

Après l’école dans son village natal, elle trouve un emploi dans une laverie de Mulhouse dès l’âge de 17 ans. Henriette y restera une douzaine d’années. Au début des années soixante, lors d’un bal, elle fait la connaissance d’Antoine Broeglin, originaire de Mooslargue, qu’elle épousera en 1963 et suivra à Mooslargue. Antoine, qui fut ouvrier chez Peugeot à Mulhouse, s’est éteint en 2014.

Le couple a deux enfants : Christophe, né en 1963, est ingénieur chez Alsthom et spécialisé dans les centrales nucléaires, un travail qui l’a amené à voyager aux quatre coins du monde, et c’est lors d’un de ses séjours qu’il a rencontré Yu, une jeune Chinoise qu’il a épousée et avec laquelle il a deux enfants, Nathan et Ludovic. Il habite à Belfort. Puis en 1972, Régine est venue au monde. Serveuse en Suisse, célibataire, elle vit dans la maison familiale. Victime il y a une demi-douzaine d’années d’un AVC, Henriette occupe ses journées avec la lecture, les promenades et la télévision. C’est avec un grand plaisir qu’elle a reçu la visite du maire, Pascal Sommerhalter, accompagné des adjoints Jeannot Mosser, Jean-Pierre Vetter et Catherine Peter, lui apportant le cadeau d’usage de la commune.

L’Alsace lui présente ses félicitations et ses meilleurs vœux.

Source: journal L'Alsace du 06/11/2016 / C. H.

Henriette Broeglin aime la lecture, les promenades et la télé. Photo L’Alsace/C.H.

Henriette Broeglin aime la lecture, les promenades et la télé. Photo L’Alsace/C.H.

Commenter cet article