Mooslargue - Mathieu Lavarenne, cheville ouvrière des Mattagumber (article du journal L'Alsace du 13/06/2016) - Blog Mooslargue
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog Mooslargue

Mooslargue - Mathieu Lavarenne, cheville ouvrière des Mattagumber (article du journal L'Alsace du 13/06/2016)

29 Juin 2016, 18:00pm

Publié par Robin Burglin

Professeur de français, histoire-géo, éducation civique et participation citoyenne au lycée Henner d’Altkirch, Mathieu Lavarenne est aussi très impliqué dans la vie associative de Mooslargue.

Les Mattagumber, le groupe folklorique de Mooslargue créé il y a trente ans par sa mère Suzanne Kallmeyer a été le premier engagement de Mathieu Lavarenne. L’activité initiale a été la danse folklorique en tenue d’époque souvent créée par Suzanne Kallmeyer et ses amies. Sous l’impulsion de Mathieu, également musicien, cette grande activité dansante s’est muée au fil du temps en festival des musiques du monde puis en spectacles en plein air. « Le premier s’est déroulé il y a douze ans au château de Ferrette et la troupe a pris goût au côté saltimbanque de cette épopée. L’histoire s’est poursuivie dans les vergers et les granges de Mooslargue, à la grange Bürcklé de Masevaux, à la carrière derrière la salle des fêtes de Mooslargue et à Dannemarie avec, à chaque fois, la même envie de surprendre. »
« Nous pouvons compter sur toutes les énergies »
Avec l’arrivée dans le groupe de nouveaux artistes et notamment le conteur Henri Fritsch et le magicien Anthony Biegel, les Mattagumber ont pris de plus en plus d’assurance, ouvrant plusieurs fronts et essaimant dans plusieurs directions, comme dernièrement le spectacle inaugural de Stuwa à Bisel où ils ont présenté « Chrysalides » sur le site de la digue. « Une nouvelle page est en train de se tourner avec de nouveaux formats comme la coopération prévue au parc de Wesserling ou le spectacle que nous allons préparer à l’occasion de la journée de l’artisanat le 25 septembre à Mooslargue. » Mathieu Lavarenne, cheville ouvrière du groupe, qui écrit les spectacles et centralise les énergies, se veut comme un artisan-couturier qui, tel un patchwork, assemble les différentes synergies et stimule les esprits. « Chacun est autonome dans ses interprétations et nous pouvons compter sur toutes les énergies pour la logistique des spectacles. » Un nouveau palier vient d’être franchi avec le thème du tour du monde en 80 jours, une création inédite qui sera présentée au plan d’eau de Courtavon du 10 au 16 août et une superproduction prévue au parc des expositions de Colmar sur fond d’un show aquatique les 18 et 19 juin.
Musicien dans l’âme, Mathieu Lavarenne est aussi l’un des éléments influents du groupe instrumental La Poupée du Loup, un ensemble de sept musiciens qui écume les fêtes folkloriques avec leurs chansons françaises aux influences des musiques du monde passant par le latino et le rock. Ils ont remporté le concours national de radio France Bleu en 2015 et ont eu droit à l’enregistrement de leur CD à la Maison de la radio à Paris. « C’était féerique et cela nous a boostés pour passer dans les stations de Belfort et Strasbourg. »
Éclectique, Mathieu Lavarenne est aussi un ancien du groupe Au gré des vents. Il est engagé avec deux autres compères dans Oxalys, un ensemble d’instruments médiévaux. Ils ont déjà enregistré et produit des musiques de film. « Nous saisissons toutes les opportunités mais elles ne se concrétisent pas toujours. Pour le moment nous avons eu droit à un extrait dans une superproduction Hollywoodienne, mais nous ne sommes pas devenus plus riches qu’avant ! »
Engagé dans la vie politique, il a été élu au conseil municipal, a été adjoint au maire et fait partie du groupe de réflexion politique Le Cercle Républicain 68 où il assure la fonction de président. Passionné d’histoire, il fait aussi partie, avec son père Martial, de l’association du KM0 qui a remis à jour les vestiges des fortifications de la Première Guerre mondiale entre Mooslargue et Pfetterhouse.
Mathieu Lavarenne s’est aussi engagé dans l’humanitaire et assure le secrétariat de l’association Lumière pour Tous Boromo qui œuvre en faveur de forages de puits et de constructions d’écoles au Burkina Faso. La liste de ses engagements ne serait pas complète si l’on n’y ajoutait pas l’écriture de l’un ou l’autre article pour la presse locale. À n’en pas douter, les journées de Mathieu Lavarenne, également père de famille, sont bien remplies.
Le 13/06/2016 05:01 par Clément Heinis

Mathieu Lavarenne lors du dernier spectacle des Mattagumber jouant de la Fujara, un vieil instrument joué par les bergers des pays de l’Est.  Photo L’Alsace/CH

Mathieu Lavarenne lors du dernier spectacle des Mattagumber jouant de la Fujara, un vieil instrument joué par les bergers des pays de l’Est. Photo L’Alsace/CH

Commenter cet article