BISEL Les observatoires avec les Mattagumber à Bisel (article du journal L'Alsace du 09/06/2016) - Blog Mooslargue
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog Mooslargue

BISEL Les observatoires avec les Mattagumber à Bisel (article du journal L'Alsace du 09/06/2016)

29 Juin 2016, 18:00pm

Publié par Robin Burglin

Réfléchissant et fouinant durant cinq semaines avec les habitants et les forces vives de Bisel, l’artiste Gilles Bruni a imaginé donner vie à la digue de retenue d’eau pour en faire un amphithéâtre vivant. Le jour de l’inauguration, ce sont les Mattagumber de Mooslargue qui ont investi le site, au cours d’un spectacle où les elfes sortis de la forêt ont donné la réplique aux nymphes et aux déesses nées dans l’eau de la mare au milieu des cygnes et des poules d’eau. « Les pieds dans le ruisseau, je regarde couler la vie, sans dire un mot », a chanté l’elfe, accompagné à la guitare, à la cornemuse, aux tambours sur tonneaux et à la fujara, un vieil instrument de musique des bergers des pays de l’Est joué par Mathieu Lavarenne. Les musiciens étaient accompagnés par les cracheurs de feu et des hommes de Cro-Magnon couverts de boue, eux aussi sortis de terre, qui en une chorégraphie parfaite ont rejoint les musiciens en passant dans les buses d’arrivée d’eau.
Référant du projet au niveau de la municipalité, l’adjoint Édouard Riff a rappelé le cheminement du projet : « Un jour, il nous a montré et raconté le bois, le vent, l’eau, les deux mondes. Et l’histoire qu’il nous a racontée était belle et nous y avons cru. Il ne nous restait plus qu’à la dérouler, grâce d’abord à l’opiniâtreté sans limites de Joseph Berbett, notre maire. Grâce ensuite à une équipe de passionnés particulièrement efficaces et de nombreuses petites mains. Gilles voulait de la participation, il n’a pas été déçu du voyage. Au début du chantier, on lui donnait du “Ça se voit que tu viens de l’intérieur” ou bien “Ah ! On oubliait que tu étais un artiste”, mais ce gredin a réussi la fusion. Lors de la construction du mirador, une improbable équipe de spécialistes s’est mise à notre service et au service de l’art, de l’intelligence, de la négociation, de la confrontation d’idées et de la validation collective. Le moment était magique ! ».

Le 09/06/2016 05:00 par Clément Heinis

« Chrysalydes », le spectacle des Mattagumber a réveillé les éléments, la terre s’est mêlée à l’eau, au vent et au feu. Photo L’Alsace/C.H.

« Chrysalydes », le spectacle des Mattagumber a réveillé les éléments, la terre s’est mêlée à l’eau, au vent et au feu. Photo L’Alsace/C.H.

Commenter cet article